Nouvelle création de José Navas pour le Gala d’Anik Bissonnette

Anick BissonnetteLe 6 juin, Anik Bissonnette fera ses adieux aux Grands Ballets Canadiens de Montréal avec un spectacle comprenant une toute nouvelle chorégraphie de José Navas : un solo intitulé Límpido amor, livré sur un Ave Maria de Rachmaninov. Toute première création sur pointes, il entre au répertoire des Grands Ballets où il sera repris par une autre danseuse.

« La gestuelle pure et simple vient d’un solo que j’avais commencé à créer pour moi mais que je trouvais trop lyrique », confie le chorégraphe, ému et honoré par l’invitation de Gradimir Pankov à rendre hommage à celle qui aura passé 18 ans au sein des Grands Ballets. « Avec Anik, c’est devenu quelque chose de complètement différent. Elle s’est approprié le matériel et en a fait une pièce qui lui ressemble. (…) Elle a 45 ans, on sent dans sa façon de bouger qu’elle est mère, et elle continue à danser avec subtilité et une passion immense. C’est un cadeau d’avoir pu travailler avec elle. »

Le Gala Anik Bissonnette est donné à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts pour un soir seulement. Programmé le 6 juin, à 20 heures, il comprend aussi la pièce Polyphonia, de Christopher Wheeldon et Noces, de Stijn Celis.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *